Barcelone - 29 Mars 2001

Nous pouvons l’affirmer, les différent(e)s participant(e)s du voyage du Clubs des Clubs Immobiliers sont des habitué(e)s. Mais mieux encore, le «professionnalisme» des participants, en cela aidé par les organisateurs nous permet d’éviter l’inertie de groupe habituelle au déplacement de près de 200 personnes. C’est donc, selon un scénario bien rôdé que s’est déroulée cette journée.
6h00 : Rendez-vous nous était donné, dès 6h00 du matin, c’est un groupe de près de 200 personnes qui se pressait dans le hall de départ de l’aéroport Roissy-CDG.
9h15 : Nous sommes accueillis, à notre arrivée par les représentants de « Consorci Zona Franca de Barcelona » qui nous reçoivent dans leur siège pour une présentation des différents projets d’aménagement de la zone franche et d’un audiovisuel sur le Barcelona Meeting Point (salon international de l’immobilier se déroulant à Barcelone).

11h00 : Un court transfert en bus nous permet de nous rendre à l’imposant World Trade Center construit dans la zone portuaire de Barcelone. Après le discours d’ouverture de Serge Hervé, président du Club des Clubs Immobiliers, les édiles de la ville et les professionnels de l’immobilier barcelonais, nous ont présenté les nouveaux projets urbanistico-économiques de la ville. Cette présentation fut suivie d’un point sur la conjoncture immobilière (logement et immobilier d’entreprise).

Pasear « Las Ramblas » 12h30 : Jean-Pierre Gourvès et Claude Ogilvie ont eu la très bonne idée de nous proposer une ballade sur « Las Ramblas ». Notre promenade nous mena du port, vers le cœur de la ville.
Nous avons pu ainsi gagner l’hôtel de ville, monument de l’architecture baroque espagnole. Nous sommes reçus, sous les ors du salon d’honneur, par Joan Clos, maire de Barcelone. Il est difficile d’exprimer le sentiment qui nous animait à cet instant. Nous tous, professionnels de l’immobilier français, nous étions réunis dans l’une des plus belles bâtisses de Barcelone ou le style architectural flamboyant rivalisait avec les oriflammes et les blasons retraçant la longue et riche histoire de la cité catalane. L’un des particularismes du peuple catalan est de pouvoir vivre et s’assumer entre passé et modernité. Et ce jour-là, la modernité s’exprimait par la voix du premier magistrat de la ville qui, après des mots de bienvenue en français, nous présentait les atouts de l’agglomération barcelonaise.

Serge Hervé, prit la parole pour remercier notre hôte et transmettre avec sa verve communicative notre plaisir d’être là. Enfin, vint le moment du traditionnel échange de cadeaux. Le Club des Clubs Immobiliers, offrit à Joan Clos, un superbe échantillonnage de grands vins de Bordeaux (notre précédente destination) et Serge Hervé, reçu, en notre nom à tous un magnifique ouvrage sur Barcelone. Nous répartîmes, non sans avoir effectué un circuit à l’intérieur de l’hôtel de ville, qui nous permit de découvrir d’autres splendeurs. Le temps du déjeuner était venu…
Vamos a comer 14h00 : Nous avions quitté la France sous la grisaille, avec l’espoir de trouver le soleil sur la Costa Brava. Si la température était plus douce que dans l’Hexagone, en revanche le soleil jouait à cache-cache avec les nuages. Notre déjeuner, au Port Olympique, agrémenté de tapas et arrosé de vins catalans –mais avec modération !- fut chaleureux par l’ambiance qui y régnait…ce voyage se déroulait dans une atmosphère plus que cordiale les passages nuageux ne réussirent pas à ternir cette journée qui devait être beaucoup plus ensoleillée par la suite. Sol y sombra 16h00 : La deuxième partie de la journée devait être exclusivement réservée à des visites sur le terrain. Afin de nous rendre à Diagonal Mar, nous avons traversé le site 22@ qui a fait l’objet d’une visite commentée par nos accompagnateurs, dont nous saluerons ici le dévouement et la qualité des propos. Ce fut ensuite la visite du programme immobilier « Diagonal Mar » présenté par le promoteur Hines, avec force maquettes et accès à la terrasse panoramique nous permettant d’embrasser d’un seul coup d’œil l’ensemble du site. Nous nous attardâmes, tant le chantier et les programmes présentés étaient ambitieux. Et comme pour saluer les efforts de Jean-Pierre Gourvès et le Claude Ogilvie, le soleil fit son apparition définitive.

18h00 : Diagonal Mar, n’en finit pas de traverser Barcelone. Et c’est par ce long chemin, mais ô combien riche en informations sur la ville, que nous avons gagné le palais de Pebraldes en passant par « Fourm 2004 », tout en jetant un regard sur la « Sagrera Sant Andreu » où le site de la future gare TGV. Ce transfert vers notre destination finale eut comme point d’orgue « touristique » un passage devant la cathédrale de la « Sagrada Familia » édifiée par Gaudí et en cours de rénovation.
Fin de fiesta 18h30 : L’arrivée au Palais de Pebraldes, une des propriétés de la famille royale, allait conclure de la meilleure manière ce voyage. Nos hôtes, encore une fois, s’étaient mobilisés pour nous recevoir dignement. Maravillas Rojo, adjointe au maire en charge de l’économie, de l’emploi, du commerce et du tourisme, encourageât les participants à ce déplacement à « revenir à Barcelone » et « à suivre l’évolution de l’offre foncière et immobilière de l’agglomération » tout en insistant sur les atouts que « représente notamment l’arrivée du TGV. »
Répétons nous au moins une fois par an : « Un voyage du Club des Clubs Immobiliers n’en est pas un, sans discours de clôture. » C’est traditionnellement à Serge Hervé, que revient l’honneur d’être le porte-parole du groupe. Ce dernier, se réjouissant de la qualité des échanges et de l’engagement pris « dans le cadre d’un contact entre Barcelone et le Club des Clubs Immobiliers » de voir les uns et les autres « prendre différentes initiatives susceptibles de prolonger le dialogue engagé ce 29 mars 2001. » Et comme à notre habitude, nous avons consacré ce qui nous restait d’énergie pour une standing ovation en l’honneur de nos hôtes.

Mais déjà il était temps de se quitter, la journée fut bien remplie et il nous restait encore un long chemin avant de regagner nos pénates. Grâce à la bonne humeur des uns et des autres et à l’attention permanente qu’apportaient au groupe, Jean-Pierre Gourvès et Claude Ogilvie, le retour se fit dans les meilleures conditions malgré la fatigue accumulée. De plus, le voyage vers Paris fut agrémenté par un « pot » au champagne offert par Atipic. Adios Barcelona y hasta pronto !

Organisateurs: 

Ce voyage en Catalogne - le 3ème - à l’étranger - conjointement organisé par ETP Pierre, sous la présidence de Jean-Pierre Gourvès et par le club immobilier de Force EDC, que dirige Claude Ogilvie, le tout placé sous l’égide du Club des Clubs Immobiliers, fut l’occasion de découvrir une mégalopole riche en projets urbanistiques et en réalisations immobilières.

Informations participants